Nutrition comportementale

Qu'est-ce que c'est ?

Manger, ce n’est pas seulement répondre à un besoin nutritionnel, c’est aussi satisfaire des besoins psychiques et émotionnels.
Il s’agit d’une prise en charge des déséquilibres du poids, reposant sur 2 piliers fondamentaux:

L’un diététique, pour équilibrer nutritionnellement “l’assiette” que vous mangez au quotidien.
L’autre comportemental, pour vous guider dans l’abord des aspects émotionnels de votre surpoids. Nous disposons pour cela d’outils simples issus des thérapies cognitives et comportementales (étude du poids mental).

Le pilier diététique

Je vous propose d’apprendre ou de réapprendre les mécanismes conduisant à la prise de poids d’identifier :

Quels aliments et quelles associations d’aliments préférer et à quels repas ? 

Combien de repas devez-vous faire par jour ?

Comment et que manger en fonction de votre activité ?

Établir un programme alimentaire adapté à ce que vous souhaitez et à votre mode de vie, et que vous vous sentirez donc capable de suivre.

Le pilier comportemental

Ce suivi vous aidera sur 3 points importants :

  • à entretenir votre motivation :

    _ Que votre motivation positive soit régulièrement suffisante, c’est à dire que vous vous remémoriez souvent les avantages que vous voulez gagner en perdant du poids

    _ Que vous n’ayez pas trop de motivation négative qui freine votre démarche. Cette motivation négative est liée à des choses que vous vous dites et qui entretiennent des émotions freinant le désir que vous avez bien au fond de vous de perdre du poids et /ou de le maintenir.

  • à avoir une bonne estime de vous-même et à vous croire capable de réussir à perdre du poids sans le reprendre. Il s’agit ici si besoin en est, d’apprendre à vous aimer, ce qui vous donnera le droit de vous offrir en cadeau une perte de poids durable. Quand vous faites un cadeau à quelqu’un, n’est-ce pas parce vous l’appréciez, que vous l’estimez ? Il en est de même pour votre personne.

  • à apprendre à gérer vos émotions pour cesser de compenser les émotions désagréables par la nourriture.

Résultats

Le travail comportemental prend en compte les émotions, agréables ou désagréables, car ce sont elles qui conditionnent notre comportement à tous.
Ce soutien psychologique et comportemental qui est essentiel, vous sera utile à différents niveaux :

En tout premier pour avoir une vue différente de celle que vous aviez probablement jusque-là de votre surpoids. Déterminer et bien analyser ses causes, le pourquoi vous voulez le prendre en charge, les solutions dont vous allez disposer, mais aussi quelles difficultés ou peurs peuvent vous freiner. Sans prendre en compte tout cela, il est fort probable que tous les régimes que vous entreprendrez se soldent par autant d’échecs.
Lorsque le surpoids ou l’obésité représentent plus une souffrance psychologique qu’un risque vital pour la santé. La priorité sera peut-être à donner à cette prise en charge comportementale afin de restaurer l’estime de soi et de lutter contre des rejets de toute sorte.

Ainsi, vous serez mieux armé pour lutter contre les kilos en trop.

Le Poids Mental, un outil unique pour la perte de poids

Concept unique créé par le Dr Maurice Larocque, 

le questionnaire Poids Mental permet de mesurer ce qui se passe dans votre tête en rapport avec votre problème de poids.

Qu'est-ce que c'est ?

C’est le poids qu’une personne pourrait penser si, chaque fois qu’elle a le goût de manger, elle se laissait aller à ses mauvaises habitudes sans faire intervenir sa volonté.
C’est le résultat de ce qui se passe dans sa tête et qui la pousse à manger.

Le Poids Mental est mesuré à partir de 5 facteurs principaux pouvant être responsables du problème de poids:

Habitudes

Motivation

IMage mentale

stress

ÉMOTIONS

La Thérapie

En refaisant chaque mois l'exercice, cela permet de « re-peser » votre tête et de suivre l'évolution de votre comportement comme un pèse-personne suit l'évolution du poids corporel. Je peux ainsi vous suggérer une ou deux habitudes spécifiques à adopter pour le prochain mois, en fonction de vos critères personnels. Cela permet également de vous fournir des outils de motivation afin de vous aider à atteindre votre objectif minceur. Le but recherché est d'abaisser le poids mental au niveau du poids corporel désiré de façon à ce que vous puissiez maintenir votre poids facilement sans avoir à lutter continuellement avec votre volonté.

Pour maigrir, il faut changer de comportement

L’accumulation de cellules graisseuses sous la peau est le reflet d’un dérèglement, la conséquence d’une perte d’équilibre physique ou émotionnel .Et ceci est vrai pour tous ceux qui sont porteurs d’un surpoids.


Plusieurs croient que leur hérédité ou leurs glandes sont en cause, mais lorsque nous poussons plus loin lanalyse, nous identifions clairement et aisément les causes réelles de leur problème d’embonpoint.

Ces causes prennent leur source dans de mauvaises habitudes de vie, des habitudes alimentaires malsaines et une mauvaise attitude face à la nourriture. Nos habitudes sont donc des comportements automatiques et inconscients, acquis par des gestes répétés. L’habitude est bonne ou mauvaise selon le résultat sur la santé de la personne.

On peut vérifier que la plupart des habitudes peuvent s’acquérir ou s’éteindre entre 4 et 21 jours.
Nous pouvons dire que nos goûts, nos pensées et nos émotions peuvent être considérés
comme des habitudes, c’est-à-dire quils sont le résultat d’un conditionnement. Ils peuvent donc être acquis et aussi disparaître.
La répétition ou l’absence de répétition en est le facteur clé.

Suivre uniquement un régime, peu importe lequel,
c’est traiter le symptôme sans en éliminer la cause

Avant toute chose, il faut trouver la cause des mauvaises habitudes, car cest en déterminant la cause que nous trouverons des solutions pour vous aider à maigrir. Il vaut mieux ne pas suivre de régime si vous n’êtes pas prêt(e) à modifier les causes de ces habitudes qui vous empêchent de perdre du poids.

Mettez toutes les chances de votre côté

Acceptez d’analyser votre comportement et de travailler sur vous-même.
Grâce au questionnaire du Poids Mental, je vous suggérerais des habitudes spécifiques à adopter selon certains critères.
C’est beaucoup plus facile que vous ne le pensez ! Rapprochez-vous de votre but ultime : être mince, mais surtout être bien dans votre peau.